vendredi 4 juin 2010

Photo : Misha De Ridder

Musique de grands espaces pour esprits citadins engourdis. On fête le beau temps comme certains pourraient chanter la pluie avec le même entrain. Il m'a pourtant souvent semblé que certains morceaux pouvaient transcender le rythme de nos quotidiens, en quelque sorte arrêter le temps l'espace d'un instant, même si la formule est quelque peu larmoyante...

Music of wide spaces for urban minds numb. We celebrate the good weather while some might sing the rain with the same enthusiasm. Yet, I often felt that some songs could transcend our daily routine, somehow stop time only for that moment, even if the expression is quite tearful...

No comments:

Post a Comment