dimanche 14 mars 2010

Photo : Craig Mammano

31
PORTRAIT INTÉRIEUR

Ce ne sont pas des souvenirs
qui, en moi, t'entretiennent ;
tu n'es pas non plus mienne
par la force d'un beau désir.

Ce qui te rend présente,
c'est le détour ardent
qu'une tendresse lente
décrit dans mon propre sang.

Je suis sans besoin
de te voir apparaître :
il m'a suffi de naître
pour te perdre un peu moins.

Rainer Maria Rilke (dans "Vergers", 1924-1925)

Une musique dépouillée d'artifice pour célébrer l'amour, ennemi juré du temps. L'espace de quelques minutes, tentons ainsi de dévoiler nos émotions, ces petites choses si souvent drapées dans la pudeur... I Would Die 4 You !

One music stripped of artifice to celebrate love, sworn enemy of the time. During few minutes, let's try to expose our emotions, those little things so often draped in bashfulness... I Would Die 4 You !


7 comments:

  1. Depuis quand l'Amour serait l'ennemi juré du temps ??? Ne serait-ce pas plutôt la célébration de l'instant, du Ic et Nunc, inscrit dans un continuum; Continuum sans lequel l'instant I n'existe plus ???
    A moins qu'il y ait chez certains blogueurs des amalgames (volontaires ou non) entre le Temps et la Mort...

    "L'Amour physique est sans issue" S.Gainsbourg

    Victor Séraphin, professeur à l'Université de Droit d'Aix...

    ReplyDelete
  2. Très estimé Victor,

    Remarques intéressantes, mais qu'est-ce qui différencierait le simple acte sexuel de l'amour, hein Hugo? Revois la page wiki sur laquelle t'as piqué çà...

    Mes amitiés à Serge!

    ReplyDelete
  3. pfffff! encore une playlist qui défonce!
    une fois de plus, mention spéciale pour soundscriber, et bravo à vous deux.

    ReplyDelete
  4. Pour l'histoire, mes sources se situent plutôt du côté des Courbet, Serge G., Pierre Corneille (celui qui "parlait si bien de l'Amour mais le faisait très mal" dixit lui-même)ou autre Claire Denis, pas tellement chez Wiki...

    Victor "Hugo" Séraphin...

    ReplyDelete
  5. Contente toi de continuer à tirer aussi bien les coups de pieds arrêtés mon cher Séraphin

    ReplyDelete
  6. Archi-fan de cette reprise par Gesaffelstein!

    Merci beaucoup,

    ReplyDelete