dimanche 31 janvier 2010

Photo : Kava Gorna

Premier article de la décennie de ce cher Soundscriber, d'ailleurs le choix de sa chronique n'en est certainement pas innocent. C'est la première fois que l'on dédie ici un article entier à un seul artiste : le discret Gerald Donald, producteur aux pseudonymes innombrables, mais dont l'influence a été immense sur la musique électronique de ces dix dernières années.
Pas innocent donc de consacrer une "rétrospective" à cet artiste polyforme, insaisissable, en contraste (ou pas?) avec cette valse actuelle et joyeuse où le Musicien semble n'avoir jamais été aussi soucieux de son Image.

"Nouvelle année. Nouveau type d'article.

Après avoir précédement parcouru des genres et styles musicaux, pour la rentrée je m'arrête sur un artiste. Une influence majeure. L'article est dédié à Gerald Donald, le dark side de Détroit. Il dessine, depuis près de plus de 15 ans, une techno futuriste influencées par les avancés scientifiques, les nouveaux médias, la technologie, l'exode... Sa musique prend différentes formes de la plus expérimentale, à la plus pop. Le tout restant synthétique, analogique , minimaliste, exigeant... Gerald Donald, maître de "l'éléctro", lui redonnant vie à chaque concept, le renouvelant tout en évitant la répétition.

Ces projets ne s'arrêtent pas seulement à la musique: du visuel des pochettes d'albums au clip vidéos, en passant par la mise une mise en scène de ses lives, l'homme de l'ombre maitrîse de A à Z son univers. Je ne vais pas épiloguer pendant des heures sur le génie de Gerald Donald, laissons le mystère que l'homme cultive s'opérer.

L'artiste total, pour de l'art total. Gesamkunstwerk!


À travers cette sélection, j'ai essayé de brasser le plus grand nombre de ses projets, en passant de la pure composition au remix . Et bien sûr tout ça, sans aucune objectivité!"

1 comment:

  1. Do you have the rest of Black Replica? I can't find them anywhere.

    ReplyDelete