Gohan - Mix#7 | Chien Errant


Cover réalisée par Zemar

Voici mon mix #7 Chien Errant. Son titre est un clin d'oeil au mix précédent, car en effet il s'agit cette fois de rendre hommage à l'illustre "Cabaret du Chien Errant" de Saint-Pétersbourg. Cet endroit devint célèbre pour avoir été l'un des lieux emblématiques du futurisme et de l'avant-garde russe au début du XXème siècle.

Mais contrairement au mix #6, la démarche était ici de se concentrer autour du sens premier de l'intitulé : l'errance. Errance pour échapper à l'ennui, à la manière de Willie dans "Stranger Than Paradise". Errance pour tenter d'échapper à une approche sectaire de la musique. Voici donc une tentative d'évasion par une promenade innocente et légère entre (néo)pop psychédélique et minimale romantique, mais aussi - et surtout - entre harmonie et texture.

Nb : l'excellent site Hi-nu.com m'a fait l'honneur de consacrer un article sur ce mix. Une occasion de plus pour saluer à nouveau cette noble initiative...

Telepathe - Chrome's On It
Rodion - Electric Soca
Cyber People - Void Vision
John Daly - Move
Ali Renault - Zombie Raffle
The Rice Twins - For Penny and Alexis
John Dahlbäck - July First
Björk - Innocence (Co-Produced By Timbaland)
Agebjörn and Sally Shapiro - Deeper Space Woman
Motiivi Tuntematon - I Don't Feel Good (When You're Not Around)
Tenniscoats - Umbarepa!
Kadebostan - Caracas Soul
Fanta - Explore Me
Extrawelt - Zu Fuss (Mutter Mix)
Fairmont - Pavillon
Italoboyz - Zinga
Pantha Du Prince - Saturn Strobe
M83 - End Titles
Onur Özer - Innervoice
Ricardo Villalobos - Andruic & Japan (With Andrew Gillings)
Lazy Fat People - Shinjuku
Stephan Bodzin - Vendett
Space - Magic Fly
The Whitest Boy Alive - Golden Cage (Fred Falke Remix)
Vincent Oliver - Cluods In The Head (Nathan Fake Remix)
The Chap - Auto Where To
Junior Boys - Last Exit (Fennesz Mix)


Télécharger et/ou écouter ici

S'abonner au podcast Ego6

mardi 21 avril 2009


Photo : Marcelo Gomes

"J'aime tout, sauf la musique classique et le métal" X.

Si comme je l'avais évoqué précédemment la musique contemporaine souffrait d'une certaine méconnaissance chez les jeunes personnes (voir post du 27 février), qu'en est-il pour la musique classique (au sens large)? Que son engouement soit parfois difficile à assumer lors d'un flirt, qu'elle représente ennui et cheveux blancs, qu'elle soit, au contraire, l'instrument d'un bavard snob, la musique dite classique connait aujourd'hui une existence relativement mitigée. C'est le moins que l'on puisse dire. L'aimer c'est faire œuvre de marginalité sera-t-on presque tenté de penser.

Sans prétendre à une quelconque apologie pompeuse, voici pourtant une musique qui éveille une sensibilité que nulle autre ne peut prétendre effleurer. Pour illustrer mes propos, je me concentrerai sur quelques compositeurs d'une époque extraordinairement fertile pour la musique, à savoir la fin du XIXème siècle et le début du XXème siècle.

L'influence de Niccolò Paganini, de Joseph Haydn, de Franz Lizst et particulièrement de Frédéric Chopin dans la musique du XIXème siècle est sans équivoque, certains compositeurs qui les suivront achèveront, avec autant de virtuosité et d'ingéniosité, cette recherche de l'harmonie romantique :
- Alexandre Scriabine - Pathétiques, Etude op. 8 no. 12 (joué par Scriabine lui-même)
- Sergueï Rachmaninov - Sonate en Sol mineur, op. 19 (interprété par Emanuel Ax et Yo-Yo Ma)

Cette période est également marquée par l'émergence d'influences nationalistes dans la musique, tout comme en politique. Certains compositeurs comme Béla Bartók ont, à ce titre, littéralement abandonné le système tonal traditionnel en s'inspirant des techniques de compositions utilisées dans la musique folklorique d'Europe de l'Est :
- Leoš Janáček - String quartet, No 1 In E minor 'From My Life' - I (interprété par Alexander String Quartet)
- Béla Bartók - Quartet No.2 Op.17 -II (interprété par Alexander String Quartet)

La synthèse du romantisme sous sa forme la plus élaborée et de l'influence des musiques populaires nationales a donné naissance à la période moderne de la musique classique. On va dès lors voir s'affirmer un goût prononcé pour la rupture, les séquences répétitives ou les accords dissonants sur des points clefs, ce qui se retrouvera par la suite dans le développement du système atonal notamment chez Arnold Schönberg ou Olivier Messiaen :
- Gustav Mahler - Symphonie no. 1 en Ré majeur "Titan"- I (interprété par Bavarian Radio Symphony Orchestra)
- Maurice Ravel - String quartet in F - IV (interprété par Alban Berg Quartett)


lundi 13 avril 2009


Photo : Joel Barhamand

"La façon dont la musique agit sur nous est multiforme. Les idées, les sentiments, les émotions, les simples sensations, agréables ou désagréables, qu'elle éveille en nous mettent en vibration dans notre individu toute une gamme de fibres qui s'étagent des plus épaisses et des plus grossières aux plus ténues et aux plus nobles."
- Claude Delvincourt - (préface de l'ouvrage de Maurice Le Roux, "Introduction à la musique contemporaine", Les Éditions du Grenier à Sel, 1947, p. 11)

- Fairmont - Flight Of The Albatross (Coloured In Memory, 2007)
- Lee Jones - MDMazing (Electronic Frank, 2008)
- Kadebostan - Caracas Soul (Caracas Soul EP, 2007)
- Ellen Allien & Apparat - Jet (Orchestra Of Bubbles, 2007)
- Lucy - Downstairs (Donwstairs Vinyl, 2008)

Gohan Mix#6 - Cabaret Voltaire


Pochette réalisée par Zemar

Voici un mix réalisé pour une radio suisse Keep Real au mois d'avril 2008. Par une analogie un peu simplette je l'admets, j'ai cru bon de rendre hommage au Cabaret Voltaire situé à Zurich et qui a notamment vu naître le mouvement Dada entre ses murs. Ce haut lieu de foisonnement artistique, actif seulement de février à juillet 1916, a réuni en son sein toute la "scène" de l'époque se réfugiant en terre neutre durant la guerre. Imaginez vous siroter une pinte dans un petit rade sombre et dépouillé entre des toiles de Matisse, Kandinsky ou encore Picasso tout en écoutant Tristan Tzara vous réciter ses derniers "bangers" poèmes...

J'ai essayé de mon côté d'imaginer cette atmosphère insolite, en présentant par exemple Vivaldi à la dubstep, ou Terry Riley à Villalobos:

Grace Jones - The Crossing (Ooh The Action ...)
Rustie - Response
Antonio Vivaldi / Reitzell - Concerto In G
Lo-Fi -FNK - Change Channel
Battles - Atlas
Gohan - Eu tu Molto Chapado
Ghosthustler - Someone Else Ride
Bangkok Impact - Missionary On Mars
Nid & Sancy - M.U.S.I.C. (SymbolOne Remix)
Sebastien tellier - L'amour Et La Violence
Jamie Lidell - Little Bit Of Feel Good (Gohan Remix)
Dr. Delay - Reigny Daze
Milky Globe - Magic Waves (With Aeroplane)
Crystal Castles - Courtship Dating
David E Sugar - The Big H
Captain Ahab - The Power Of Health
Extra T's - E.T. Boogie
Thieves Like Us - Drugs In My Body (Gohan Remix)
Tony Rohr & Dave Shokh - Dirka Dirka
Efterklang - Mirador (James Braun Remix)
In Flagranti - Coquine (Supermarket Mix)
The Field - The Deal
When Saints Go Machine - Kids On Vacation
Junior boys - Last Exit
Group Inerane - Tenerte
Ryan Crosson - Gotham Road (Magda Remix)
Principles Of Geometry- A Mountain For President (Joakim Remix)
Sinner DC - Lady March (Water Lilly Remix)
Faker - This Heart Attack (Miami Horror Remix)
Gohan - Arthur Cravan
Services - Presenter
Familjen - Det Snurrar I Min Skalle
Zolito Pro - Je Jeux
Lucio Aquilina - Magic M
Terry Riley - Cadenza On The Night Plain I Sunrise
Ricardo Villalobos - Dexter
Change - The End

Télécharger ici

Pour s'abonner au podcast, c'est ici