vendredi 02 octobre 2009




Photo : Boogie

Puisque le temps est aux inaugurations, voici une nouvelle série de "post " que lance Peur Bleue, en grande pompe, ce soir, rien que pour vous, en exclusivité, au nom de tous les amateurs de musique qui ont échoué sur ce blog, la série (roulement de tambour... cymbale!) : Give it up!

Rien de moins!

Le but est de présenter différents morceaux issus de la culture "black" américaine qui m'ont tout particulièrement marqué, et qui continuent à le faire d'ailleurs... Jazz, Blues, Soul, Rythm'n Blues (R'n'b), Funk, peu importe le style, ces morceaux ont toujours une âme particulière, une couleur très marquée, une odeur de tabac froid, un club crasseux, le parfum désuet des dames aux cheveux plaqués, porte-cigarettes au bec, venues se perdre dans un endroit malfamé le temps d'un soir, et d'un scotch à l'œil...

Bon, trêve de mauvaise littérature, vous voulez bien, et passons à    table :

Give it up! #1
- Clifford Brown & Max Roach - What Am I Here For? (album "Clifford Brown & Max Roach", 1955) À noter le solo éclair de Max Roach à 2'05...
- Chet Baker - Tenderly (album "Chet in Paris", 1957)
- Jaco Pastorius - Continuum (album "Invitation", 1982)
- Miles Davis - He Loved Him Madly (album "Panthalassa: The Music Of Miles Davis 1969-1974", 1998, petit hommage au travail colossal de Bill Laswell au passage)

- Screamin' Jay Hawkins - I Put On Spell On You (1967/ album "Cow Fingers & Mosquito Pie", 1991)
- O. V. Wright - Motherless Child (album "The Soul of O.V. Wright", 1992)
- Gil-Scott Heron & Brian Jackson - We Almost Lost Detroit (album "Bridges", 1977)

No comments:

Post a Comment