jeudi 9 juillet 2009


Photo : Ryan McGinley "Wade Wave"

"Il faut rompre à tout prix ce cercle restreint de sons purs et conquérir la variété infinie des sons-bruits. (...) Beethoven et Wagner ont délicieusement secoué notre cœur durant bien des années. Nous en sommes rassasiés. C'est pourquoi nous prenons infiniment plus de plaisir à combiner idéalement des bruits de tramways, d'autos, de voitures et de foules criardes qu'à écouter encore, par exemple l'"Héroïque" ou la "Pastorale"."
Luigi Russolo, "Manifeste futuriste", in L'art des bruits, 1916

Le travail sur le "son-bruit" porté par quelques précurseurs durant le XXème siècle a ouvert une toute nouvelle approche de la musique, comme le préconisait le très radical Russolo dès 1916. La frontière tradtionnelle entre les sons d'un instrument de musique et les bruits concrets de la vie quotidienne est annihilée. Au nom de quoi le bruit ne pourrait-il pas produire de la musique?

Il est intéressant aujourd'hui de voir que la présence de sons-bruits dans un morceau de musique ne choque plus personne. Le courant de la musique concrète et électroacoustique a très scientifiquement œuvré à la recherche de nouvelles sonorités et de nouvelles sensations. Outre son caractère très difficilement accessible sans connaissances précises des codes de la musique classique, son influence sur la musique électronique actuelle est indéniable :
Pierre Schaeffer - Symphonie pour un homme seul : Prosopopée I (1951)
Karlheinz Stockhausen - Kontakte : Struktur I (1958-1960)
Gaiser - Volve (Original Mix) (album "Blank Fade", 2008)
Bruno Pronsato - Viaje a la Luna (album "Silver Cities", 2004)
Ryan Crosson - Gotham Road (Magda Remix) ("Hopskotch And Gotham Road Remix EP", 2007)

Au-delà des bruits concrets, certains se sont concentrés sur la texture sonore. La modulation d'un son peut lui donner un autre visage. Peu importe qu'elle soit synthétique ou concrète, la sonorité recherchée se trouve dans la texture, l'épaisseur du son et non sa couleur :
Luciano Berio - Sequenza XII for Bassoon (1997)
Cluster - Georgel (album "Cluster II", 1972)
(etre) - You Can Find A Neu-Cluster Of The Faust (album "Let's Talk About Muertepop #2", 2007)
Fennesz - River Of The Sand (album "Venice", 2004)
Sunn O)))/ Boris - Fried Eagle Mind ( album "Altar", 2006)
Alva Noto - Xerrox Monophaser 2 (album "Xerrox vol. 2", 2008)

Encore une fois, si certains de ces morceaux sur la texture peuvent paraître parfois arides ou trop élitistes, nombre d'artistes ont su toutefois inclure cette recherche dans une musique plus "accessible" :
Pierre Henry et Michel Colombier - Teen Tonic (album "Messe Pour Le Temps Présent", 1967)
Suicide - Cheree (album "Suicide", 1977)
Bobbie Marie - Ship Overboard (Whatever We Want Records, 2008)
Dextro - Hearts and Mind (album "Consequence Music", 2007)
M83 - Run Into Flowers (Midnight Fuck Remix By Jackson)("Run Into Flowers EP", 2003)
Extrawelt - Fernweh ("Fernweh EP", 2006)

No comments:

Post a Comment