samedi 28 mars 2009


Photo : Peter Beste

De la musique africaine au bounce il n'y a qu'un petit pas.

Commençons par la musique des nomades Touareg du Niger. Le mélange de rythmes syncopés et de guitares électriques est prodigieux, un beat timbalandien de la première heure :
- Group Inerane - Tenere Etran (album "Guitars From Agadez ", 2007)

Attardons nous ensuite brièvement sur ce curieux pays qu'est l'Éthiopie. Seul pays d'Afrique subsaharienne à n'avoir jamais été colonisé, l'armée éthiopienne repoussa les troupes italiennes en 1896 à Adoua. Outre la portée symbolique de cette victoire, celle-ci illustra le caractère bien spécifique de l'Éthiopie vis-à-vis des autres pays d'Afrique. Ce constat s'applique d'ailleurs singulièrement à la musique de ce pays, comme le remarque Francis Falceto : "l’éthiocentrisme viscéral des Éthiopiens, largement anti-africain, s’accommoda davantage des influences européennes et américaines que du panafricanisme officiel" (pour les plus fougueux, voyez ici l'essai fascinant de cet auteur "Un siècle de musique moderne en Éthiopie").
- Mahmoud Ahmed - Ebakesh Tarhqign (album "Ethiopiques Volume 7: Erh Mhla Mhla", 1999)
- Minyeshu Kifle Tedla - Dire Dawa (live version). Timbaland n'est pas loin non plus ici...

Le rock psychédélique africain dans années 70 a pondu quelques perles, en voici une du groupe zambien Amanaz. Le grain et la tristesse de ce morceau laissent sans voix. Jugez par vous même.
- Amanaz - Africa (album "Africa", 1975)

Petit détour par le Bénin, pour ce morceau tout à fait hypnotisant où voix et percussions métalliques -de fortune?- se confondent dans une harmonie parfaite.
- Sagbohan Danialou - Afélé

Je finirai par le Mali, pays dont la richesse de la culture musicale a peu d'égale sur le continent. Ali Farka Touré ou Salif Keita sont des noms qui nous sont familiers, mais à côté de ses stars internationales, le blues malien n'est pas l'affaire d'un ou deux artistes mais d'une scène toute entière.
- Boubacar Traoré - Mariama. Un chanteur découvert le soir de noël au théâtre MC93 de Bobigny.
- Karamoko Keita - Lemourou

2 comments: